Ma maison à vivre

Gérer le stock de bois de chauffe

L’hiver approche et l’on se préoccupe de remettre en fonctionnement le chauffage. Entretien de la chaudière pour certains, ramonage de cheminée et de poêle pour d’autres, mais surtout livraison de bois pour ceux qui se chauffe avec cet élément naturel. Je ne vais pas aborder dans cet article le coût du chauffage ni le coût du stère de bois, mais plutôt quelques astuces pour mieux organiser le stockage et l’utilisation de celui-ci tout au long de l’hiver.

Stockage extérieur

Quand l’été est sur la fin, c’est souvent le moment où l’on pense à refaire le stock de bois pour la saison à venir. Pour les plus motivés, le livreur vient vous déposer un gros tas de bûches devant le garage… Et c’est partie pour une bonne séance de musculation!

Pour ceux qui s’y collent pour la première fois, voici quelques astuces. Tout d’abord, trouvez un emplacement où votre tas de bois sera à la fois aéré, pour conserver un taux d’humidité assez faible (inférieur à 15%), à l’abris de l’humidité, et dans l’idéal exposé au soleil. Le vent et le soleil amélioreront considérablement le faible taux d’humidité, surtout si vous devez stocker du bois pour la saison suivante. Toujours dans l’optique d’avoir un taux faible, ne posez pas le bois à même le sol. L’humidité du sol remonte facilement. Vous pouvez par exemple utiliser des palettes de récupération pour isoler la première rangée du sol. Pour protéger votre stock de la pluie, vous pouvez utiliser de vieille tôle ou encore des bâches. Mais attention à bien conserver une bonne aération et ne pas rendre étanche votre pile de bûches.

Qui dit hiver dit aussi quelques tempêtes… harnacher correctement votre protection anti-pluie pour ne pas la retrouver chez votre voisin! Si vous n’êtes pas un adepte de la récupération, vous pourrez acheter facilement des structures complètes. Le site idee market vous propose quelques solutions de stockage.

Abris de stockage de bois
Stockage de bois

Il en va de soi que la quantité de stockage dépendra de votre consommation.

Pour le côté pratique, il vous faudra trouver une zone qui ne sera pas trop éloignée de votre porte d’accès. En effet, il vaut mieux limiter d’aller au fond du jardin sous la pluie et dans le froid les jours où il faudra aller chercher quelques réserves.

Stockage intérieur

Une fois le stock au complet dans le jardin, il vous faudra prévoir une petite réserve près de la cheminée. Pensez à faire un stock de bûches mais aussi un stock de petits bois pour allumer le feu. Il n’est pas souvent facile de trouver beaucoup de place dans la maison, mais avoir un stock important permet d’avoir un bois bien sec juste avant l’utilisation du poêle ou de la cheminée. Et pourquoi ne pas transformer ce stock en décoration? De jolie bûches bien empilées et bien alignées près du poêle peut être de son plus belle effet. Pensez également à un panier, chariot ou autres accessoires pour transporter les bûches de votre stock extérieur à votre stock intérieur.

Dernières astuces

A moins que vous préfériez jouer de la hache, pensez à commander des bûches de la bonnes dimensions. Le choix de l’essence de bois a aussi son importance. Les professionnels vous guideront facilement. Au lieu de faire rentrer du bois au mois d’octobre, faites le au printemps. Celà vous évitera de ranger le stock dans le froid ou sous la pluie, mais surtout pour éviter de payer une hausse de prix juste avant l’hiver. Si vous avez assez d’espace, stockez du bois qui n’est pas assez sec pour la saison suivante.

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construction, bricolage et jardinage

Recevez en cadeau le guide "45 conseils pour économiser de l'énergie"!S'abonner