Potager façon « permaculture »

Cela fait trois étés que je suis installé dans ma nouvelle maison, dont deux avec un potager opérationnel. J’ai déjà réalisé un double carré où s’y trouve entre autre quelques herbes aromatiques. L’objectif de ces carrés est double. Tout d’abord ils apportent un certain rendu dans la décoration du jardin, mais surtout, permettent de cultiver les plantes avec une terre différente de celle du sol. En effet, notre terrain est en grande partie de nature argileux. Certains légumes s’adaptent mais d’autres ont du mal à faire face. C’est pourquoi, à l’image des deux premiers carrés, j’ai reconduit l’expérience sur le potager lui-même en réalisant un « rectangle » potager à la façon « permaculture ».

La conception

Comme pour mes premiers carrés, les matériaux utilisés sont relativement basiques et facile à trouver. La structure que j’ai prévu fait 5m de long sur 1m de large. Pour commencer j’ai utilisé une douzaine de planches de coffrage de 3m sur 20cm de haut. Pour faire tenir ces planches, je les ai visées sur des tasseaux taillés en pointe afin de pouvoir les planter dans le sol, et ainsi gagner en stabilité. Le tout étant vissé à l’aide de vis inox à embout Torx, bien plus efficace que son ami Philips. Enfin, pour protéger les planches qui retiennent le contenu, j’ai agrafé à l’intérieur une protection de soubassement en plastique alvéolaire. La structure étant tout en longueur (5m), j’ai vissé des renforts dans le sens de la largeur, à deux endroits, en plein milieu, pour que mon montage ne s’éventre pas dû aux forces exercées vers l’extérieur par la charge de terre. Pour la touche finale, j’ai prévu quelques lattes de terrasse pour habiller le pourtour du carré (enfin rectangle!).

Carré potagerCarré potager

Le principe

J’ai voulu tester l’expérience du carré potager en butte de culture façon « permaculture ». Certain me diront que la permaculture n’est pas une technique de culture mais une façon de vivre. J’en conçois. Un carré donc rempli comme un plat de lasagnes. Cela me permettra de comparer le résultat entre ma terre argileuse, et cette technique qui devrait me permettre de cultiver les légumes qui n’aiment pas la glaise. En quelques mots, cette technique permet d’améliorer le rendement, sans avoir à retourner la terre, et ainsi recréer un petit éco-système où les couches inférieurs apportent les nutriments au fur et à mesure du temps.

Remplir le carré par couches

Dans l’ordre de remplissage, voici les différentes couches que j’ai ajouté pour créer ce potager en carré. Les dimensions de ma structure étant 5m x 1m x 0,6m, il m’a fallu trouver 3m3 de matière.

  • Bois mort récupérer en forêt de diamètre 10/15cm, déjà en état de décomposition
  • Bois broyé pour combler tous les vides entre toutes les bûches
  • Un tas d’herbe tondu de l’été passé
  • Des feuilles mortes récupérées de l’automne
  • Le contenu du composteur presque plein
  • De la terre légère (terre maraîchère sableuse)
  • Terreau
  • Et pour finir un paillage pour ne pas laisser la terre nue (sûrement de la paille)
Carré potagerCarré potager

Pour les différentes couches, l’idéal est de varier les matériaux dit carbone (bois…) et azote (herbe…). En discutant avec son entourage, vous pouvez très facilement trouver de quoi remplir vos carrés. Un petit tour en forêt, un tour chez l’agriculteur du coin, récupérer les feuilles chez votre voisin… tout est bon récupérer au maximum des matériaux. Le plus compliquer pour ma part a été de récupérer de la « bonne » terre en grand volume puisque je devais en tout, remplir pas moins de 3m3! Il ne reste plus qu’à préparer les semis et attendre l’été prochain pour faire un premier bilan.

Mise à jour: je ne vous avais pas mis le rendu final, rempli de terre végétale et les bordures de finition qui sont de simple lattes de terrasse en pin. Quelques vis inox et le tour est joué. J’avais fait de même pour les deux carrés potager, et 3 ans plus tard, les lames premier prix tiennent la route. Vous pouvez également apercevoir un treillis de maçon qui servira de supports aux plantes grimpantes tel que concombre et melon.

Carré potager fini

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construction, bricolage et jardinage

Recevez en cadeau le guide "45 conseils pour économiser de l'énergie"!S'abonner
Lire les articles précédents :
salle de bain
Projet salle de bain: 3ème étape

Nous voici à la troisième étape de notre projet. Pour...

baignoire asymétrique
Projet salle de bain: 2ème étape

Après la théorie, la pratique. La salle de bain est...

Fermer