Fabrication d’un placard pour balais et chaussures

Dans la continuité de l’aménagement du garage, je me suis attaqué au rangement des balais, chaussures de jardin et autres accessoires de nettoyage. Pour rester dans le même style que les précédents rangements, j’ai gardé les mêmes matériaux, à savoir de l’OSB. J’ai également réutilisé un reste de grille qui m’avait servie à faire un rangement pour les chutes de tasseaux.

Placard à balais

Comme vous pouvez le constater, à droite de la porte du cellier qui mène dans le garage, l’accès aux trois interrupteurs étaient un peu laborieux. Grace à la création du placard, j’ai pu déporter ces interrupteurs à 90°. Sur la base d’une structure bois avec des tasseaux, j’ai découpé et fixé les plaques d’OSB. Pour fixer les tasseaux sur le mur de brique creux, j’ai utilisé des chevilles Molly. Pour réaliser la porte, j’ai utilisé deux charnières assez longues pour pouvoir supporter le poids de la porte ouverte.

Placard à balaisLoquet de porteEtagères chaussures

Pour la poignée, un simple trou de 3/4cm bien poncé est suffisant. Et puis pour la fermeture, j’ai utilisé un petit loquet à ressort très facile à mettre en place renforcé par un aimant en haut de la porte (qui est inutile en théorie, mais dans mon cas mes découpes sont limites et la porte force légèrement à la fermeture!). A l’intérieur, j’ai réalisé deux étagères avec un reste de grille, posées sur des tasseaux sur le pourtour, et fixées avec des cavaliers à pointés. Les balais et autres accessoires tiennent en haut du placard par quelques vis, ainsi que sur la partie intérieure de la porte pour la pelle à poussière par exemple.

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construction, bricolage et jardinage

Recevez en cadeau le guide "45 conseils pour économiser de l'énergie"!S'abonner
Lire les articles précédents :
Arrière cuisine Ikea

Dans la suite logique de l'aménagement de notre maison, nous...

Tête de lit « maison »

Après s'être attaqué à toute la maison, nous prenons enfin...

Fermer