Ma maison à vivre

Comment choisir un groupe électrogène.

Lorsque vous faites des travaux, vous avez forcément besoin d’énergie pour alimenter vos outils. Si la bâtisse dans laquelle vous travaillez n’est pas raccordée au réseau électrique, ce qui est le cas si votre construction est neuve par exemple, le recours à l’utilisation d’un groupe électrogène est une solution. Et pour choisir un tel outil, il existe de nombreux paramètres qui forcément font varier le prix de 100€ à presque 10 fois plus.

Les différentes caractéristiques

La puissance – La première chose à faire est de réaliser un bilan de vos outils. Relevez les puissances de tous les outils que vous êtes susceptible d’utiliser sur vos chantiers. Faites attention à la puissance annoncée par le constructeur. Il faut bien distinguer la puissance maximale de la puissance nominale qui vous est plus utile. Une fois le bilan effectué, ajoutez une marge de sécurité de l’ordre de 20%.

Le niveau sonore – Souvent le talon d’Achille des groupes électrogènes, la puissance sonore peut être un problème pour vos oreilles et pour vos voisins si voisins il y a. Le niveau sonore est souvent donné à une certaine distance du groupe. Par exemple, vous lirez souvent 55db à 7m. Par contre, les décibels sont plus proche des 90 si la mesure est faite à côté du groupe.

L’autonomie – Tout comme la puissance, faites un petit bilan du temps d’utilisation des différents appareils que vous utilisez pour vous aider à cibler votre besoin. Les modèles que j’ai étudiés vont de 4l à 15l avec une consommation qui tourne souvent autour de 1,5l/h d’utilisation. Le prix – Pas des moindres, le prix est un facteur important qui peut varier d’une centaine d’euros jusqu’à plus de 700€.

groupe électrogène

Les détails qui font la différence

Certains groupes, en plus de posséder une ou deux prise 230V, proposent des prises 12V et également des sorties USB pour recharger votre téléphone ou autres accessoires. Si vous chargez souvent du matériels informatiques ou électroniques, choisissez un groupe équipé d’un onduleur et d’un régulateur adaptés aux appareils sensibles avec un courant stable et continu. Plus le groupe est puissant, plus il sera lourd. Ne négligez pas la mobilité que le groupe doit vous offrir. Certains sont équipés de roues qui vous facilitera son transport et soulagera votre dos en fin de chantier… Si vous travaillez uniquement avec des outils à batterie, il existe une alternative aux groupes électrogène à essence ; ce sont les Power Station qui sont des grosses batteries à charger avant d’arriver sur le chantier. Leurs avantages sont nombreux : pas de nuisance sonore, relativement léger, et de multiple sorties pour tous les appareils électroniques.

Rentabilisez votre investissement

Un groupe électrogène n’est pas un outil que l’on utilise tous les jours. Je ne parle pas ici des professionnels. Une fois votre chantier terminé, vous pourrez soit le revendre sur un site de petite annonce, soit le louer entre particulier pour rentabiliser votre investissement. Si c’est le cas, ne négligez pas la qualité du groupe à l’achat. Choisissez des marques connues et reconnues, la location sera plus facile. Pensez à vos futurs voisins qui commencent leur maison…

Vous pouvez aussi lire l’article sur l’utilité d’un groupe électrogène publié il y a quelques mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construction, bricolage et jardinage

Recevez en cadeau le guide "45 conseils pour économiser de l'énergie"!S'abonner
Read previous post:
Parterre en Padouk
Parterre d’arbustes fruitiers

Après avoir réalisé une terrasse en bois de Padouk, il me restait quelques lames en rab. Rien de plus idéal...

Close