Comment choisir un poêle

Parmis les moyens de chauffage, le poêle à bois est de plus en plus adopter. Et pour cause, il attire une clientèle qui cherche à la fois, le design, le confort, l’économie, et aussi un mode de consommation écologique. Le chauffage est l’un des plus gros budget dans une habitation, alors il n’est pas question de lésiner dessus. Quelles sont ses avantages, les choix à faire, les possibilités, et les astuces à connaitre pour ne pas se tromper?

poêle à bois

Les avantages du poêle

Tout d’abord, le poêle est jolie. Il en existe de toute sorte, de toute taille, avec des matériaux différents et des couleurs différentes. Nous verrons plus bas le choix à faire au niveau des matériaux. Pour le reste, c’est surtout une question de goût et de budget. Le poêle est économique de par le prix de son combustible. Voici un comparatif sur le coût moyen des combustibles pour le chauffage domestique en 2010 (source ADEME):

sections de buches

-bûche de 50cm: 2,9ct€/kWh
-granulé: 5,2ct€/kWh
-gaz naturel: 6,4ct€/kWh
-électricité: 12,3ct€/kWh

On constate facilement le rapport entre le bois et l’énergie électrique. De plus, le bois connait une inflation très faible contrairement aux énergies fossiles. Sur cette même période, le gaz a augmenté de 15% et l’électricité de 7%. Le poêle est aussi écologique de part son bilan en CO2 neutre. Le bois consommé dégage autant de CO2 qu’il a absorbé pendant sa croissance. Contrairement au pétrole, le bois est une matière première locale. L’impacte sur le transport est casi nul.
Que se soit en rénovation ou en construction neuve, le poêle est relativement facile à installer. Un crédit d’impôt est appliqué pour la plupart d’entre eux, pouvant aller de 15 à 34% du prix du matériel à condition que les travaux soient effectués par un professionnel. Côté confort, le poêle diffuse une chaleur douce et agréable. Bref vous l’aurez compris, le poêle avance beaucoup d’avantages.

flamme

Les paramètres à prendre en compte

Pour choisir un poêle, il faut en connaître votre utilisation. Est il le moyen de chauffage principale, doit-il chauffer toute la maison, quel volume, comment est isolée l’habitation, dans quelle région vivez vous? Autant de questions à se poser avant de choisir votre poêle. Il faut savoir qu’un poêle ne peut pas diffuser la chaleur à un étage par conduit, contrairement aux inserts. Le seul moyen est de faire un vide sur la pièce en contre-bas (mezzanine) pour que la chaleur puisse monter natuellement ou bien que le poêle soit placé à côté d’un escalier qui permet de faire circuler facilement la chaleur. Si le poêle est votre chauffage principale, orientez vous vers un poêle à granules. Ils permettent une plus grande autonomie de par son automatisme et son réservoir. Si le poêle est utilisé en appoint, choisissez plutôt un poêle à bois. Pour déterminer la puissance, rapprochez vous d’un professionnel qui, normalement, vous demandera plus que la surface de votre pièce pour évaluer la puissance de ce dernier. Il existe de nombreux autres critères pour le choisir, notament la taille des bûches (30 ou 50cm), avec ou sans bucher, avec ou sans porte froide, avec rotation, avec chauffe plat, …

poele à bois - pierre

Les matériaux

Différents matériaux sont utilisés pour la conception des poêles. L’acier rendra le poêle plus esthétique (c’est aussi une question de goût, certe). Il est plus facile à travailler que la fonte. L’acier chauffe plus vite mais aura moins d’inertie que la fonte. Pour encore plus d’inertie de chaleur, la céramique et la pierre sont plus avantageux. Un poêle peut être conçu avec deux matériaux différents pour apporter à la fois efficacité et esthétique (et aussi gagner au niveau du coût!). Certains poêles de nos amis scandinaves utilisent de plus en plus la stéatite ou pierre ollaire, très efficace dans les régions où les températeurs battent des records.

Quelques chiffres en vrac

Pour le rendement, ne choisissez pas en dessous de 70%. 83% est un très bon rendement par exemple. Pour le dégagement de CO2, restez sous la barre des 0,6%. Un poêle performant passera sous les 0,15%. Pour une maison de 80m2 avec une conception de type BBC, un poêle de 4kW est largement suffisant. Ne vous fiez pas uniquement au volume de chauffe qu’il est avancé dans les publicités. A titre de comparaison, c’est comme si vous choisissiez un appareil photo numérique avec uniquement la quantité de méga pixels: erreur! Côté coût, l’installation par un professionnel sera environ de 500€ pour une habitation neuve auquel il faudra rajouter le coût des conduits (quelques centaines d’euros).

Dernier conseil, quand vous vous trouverez devant un poêle, fermez la porte en la claquant légèrement. Si vous entendez métal contre métal, c’est moyen, par contre si vous entendez comme un étouffement, le poêle est relativement étanche, c’est bon signe. Pour aller plus loin, allez faire un tour sur le site www.poelesabois.com

Tags: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construction, bricolage et jardinage

Recevez en cadeau le guide "45 conseils pour économiser de l'énergie"!S'abonner
Lire les articles précédents :
Comment bien isoler son habitation?

L'une des priorités dans une construction, est l'isolation. Tout comme...

plan maison
Règles à suivre pour la réalisation des plans

Avec la recherche d'un terrain, la configuration de la maison...

Fermer