Comment bien isoler son habitation?

L’une des priorités dans une construction, est l’isolation. Tout comme l’emplacement des murs ou la forme de la charpente, l’isolation reste en place pour de nombreuses années. On y prête pas souvent attention, mais elle impacte tous les hivers sur la note de chauffage que ce soit électrique ou non, et également sur le confort de l’été. Par conviction, par principe ou tout simplement à cause du budget, l’isolant doit être un choix primordial. Il n’existe pas d’isolant parfait. Cela dépend de la configuration de la construction et des choix personnels liés à l’environnement.

Les murs

L’isolation commence par le choix des matériaux avec lesquels les mûrs sont bâtis. Le parpaing n’est pas isolant (très très peu) contrairement aux briques alvéolaires. Ils en existent de nombreuses, et ont la particularité d’avoir un pouvoir isolant non négligeable grâce aux différentes alvéoles qui emprisonnent l’air. L’air est la clé de l’isolation: sans d’air, pas d’isolation.

Les critères de l’isolant

Les deux paramètres à prendre en compte son le lambda et la résistance thermique (R). Le lambda correspond à la conductivité thermique. Plus son chiffre est faible, meilleur c’est. Il est propre à chaque matériaux. Le second paramètre, R, correspond à la résistance thermique. Elle dépend de l’épaisseur. Au contraire du lambda, plus R est élevé, meilleur c’est. La relation entre ces deux critères et l’épaisseur est la suivante:

formule lambda

Pont thermique

Le pont thermique est l’ennemi n°1 du poseur. Même si vous investissez dans le meilleur isolant adéquat à votre construction, si vous laissez des ponts thermiques, l’isolant devient beaucoup moins efficace. Un pont thermique est une jonction entre deux couches d’isolant ou entre l’isolant et une fenêtre/porte ou encore entre l’étage et le rez de chaussée. Il faut apporter un soin tout particulier lors de la pose pour éviter au maximum les déperdissions de chaleur.

Les matériaux

Il existe plusieurs familles d’isolant. Parmis elles, on retrouve principalement les laines minérales (verre et roche), et les isolants naturels (ouate de cellulose, chanvre, fibre de bois, …). Il ne faut pas se leurrer, même si vous êtes convaincu par l’utilisation d’isolant respectueux de la nature, le choix n’est pas si évident que cela en à l’air. Déjà tous les isolants conditionnés en rouleau ou en panneau ont besoin d’un liant qui lui provient de la chaine pétrolière. Voici ci-dessous quelques chiffres de consommation énergétique qu’il a fallut pour obtenir 1m² d’isolant. Ils comprennent toutes la chaine de vie du matériaux, de la matière première à la fabrication, en passant par le transport:

ouate de cellulose

-Lin = 41,40 kWh/m²
-Chanvre = 27,80 kWh/m²
-Ouate de cellulose = 17,50 kWh/m²
-Laine de verre = 14,14 kWh/m²

Pour le calcul de la ouate de cellulose, les différents cycles de papier issu du recyclage sont pris en compte dans ce calcul. Si on retire cela, la ouate est le matériaux qui consomme le moins d’énergie pour sa fabrication. Source: Wikipedia. Par contre, les matériaux naturels ont un gros avantage sur la santé et sur son recyclage, même si la « laine de verre se recycle » (dixit un fabriquant!).
Pour en revenir à l’aspect isolant de ces matériaux, on peut dire qu’ils se valent au lambda près, mais certains ont un atout supplémentaire. Le chanvre mélangé avec de la ouate par exemple va avoir une qualité phonique supérieure. La ouate de cellulose aura aussi une meilleure inertie l’été. La chaleur pénètrera moins vite qu’avec de la laine minérale. Renseignez vous des propriétés de chaque isolant.

Le coût

Les isolants les moins chers sont les laines minérales. On en trouve entre 7 et 12€ le m² de 100mm d’épaisseur. Choisissez une laine avec un lambda de 0,032. Pour le chanvre ou le lin, il faut se baser sur 15€/m²/100mm. Pour la ouate de cellulose, comptez plutôt au alentour de 20€ en vrac et 35€ en panneau. Si vous ne vous sentez pas capable de poser l’isolation, il faudra compter environ 25€ par mètre carré de pose. Un dernier exemple de prix: pour passer toute une maison de 100mm de laine minérale en rouleau sur les murs à 150mm en insuflation, il faut compter seulement 1% du prix de la construction. Faites l’effort ça vaut le coût.

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Construction, bricolage et jardinage

Recevez en cadeau le guide "45 conseils pour économiser de l'énergie"!S'abonner
Lire les articles précédents :
plan maison
Règles à suivre pour la réalisation des plans

Avec la recherche d'un terrain, la configuration de la maison...

Plus-values gratuites!

Quand on commence un projet de construction, il faut penser...

Fermer